SUGARAY

Sugaray

 

Si l’homme en impose par son physique et son charisme, il est aussi impressionnant par sa puissance vocale hors du commun et qui propage une énergie palpable dans tous les recoins de l’auditoire.

Originaire du Texas, Caron « SUGARAY » RAYFORD est élevé par sa grand mère après le décès de sa mère - à qui il rend un hommage poignant dans «I Sing the Blues». A l’âge de 12 ans, il part pour la Californie, qu’il ne quittera plus. Avec son groupe Aunt Kizzy’z Boys, il devient la coqueluche des stars de Los Angeles, qui font la queue pour jammer avec lui sur scène – des personnalités aussi variées que Joe Louis Walker, Dennis Quaid, Slash…

Son premier album « Blind Alley », pour lequel Al Kooper (Bob Dylan, Rolling Stones…) lui écrit deux titres, est unanimement salué par la presse en 2010 et lui permet de rejoindre le combo All Stars Californien Mannish Boys ainsi que le label Delta Groove Productions.

Le succès est définitivement au rendez-vous lorsque les titres de SUGARAY commencent à apparaître dans des séries TV comme «True Blood». 

En 2012, entre deux tournées européennes, SUGARAY rejoint la troupe du célèbre spectacle «Ain’t Nothing but the Blues» - un classique du Music-Hall américain - à Portland. Quelques mois plus tôt, il avait déjà dû refuser le rôle de Howlin’ Wolf pour un show à Broadway, afin de pouvoir faire ses premiers pas en France.

Son second opus, “Dangerous”, sort en 2013 et assoit définitivement son statut de légende du Blues & Soul. Réclamé par les plus grands festivals de Blues dans le monde entier, encensé par les medias, SUGARAY conquiert le coeur du public à chaque concert grâce à son talent, sa sensibilité et sa générosité.

 

Site internet           vidéos

Agenda

Ven Sep 15 @19:00
RIO

Newsletter

VIDEO

FACEBOOK