Bjorn Berge & Delgries Trio


Vendredi 17 mars 2017, 20h30
Salle Francois Mitterrand, Carmaux.

Organisé par la Scene Nationale d'Albi, en partenariat avec La commission Culture de la Ville de Carmaux et le soutien de Rocktime.
De 9 à 20€ (réservation au près de la Scène nationale d'Albi ou en ligne ici).

Bjørn Berge est un virtuose comme il en existe peu. Preuve qu’il n’est pas nécessaire d’être né dans le Delta du Mississipi pour produire un blues passionné. Bjørn Berge a évolué dans un coin perdu des fjords scandinaves afin de jouer le blues avec ses tripes. Tous ceux qui l’ont vu peuvent témoigner de sa maîtrise époustouflante de la guitare à 12 cordes, de la fluidité bouleversante de son jeu de slide. S’il lui a fallu attendre 1998 et l’arrivée de la trentaine avant de voir son album Blues Hit me récompensé par le prix Best Tame, c’était pour mieux engranger l’expérience humaine et vitale dont il avait besoin pour nourrir son imaginaire musical. « Chaque nouvel album est la concrétisation de mon envie d’améliorer mon écriture et mon jeu de guitare » précise l’artiste. Et personne ne dira le contraire à l’écoute de ces nouveaux enregistrements.

Le géant venu du froid revient avec sa grosse voix et sa guitare à douze cordes qu’il continue de maltraiter pour notre plus grand bonheur. Guitar Part

 

Dèlgres pourrait bien être le chainon manquant de la culture caraïbe.

Ou serait ce le chainon manquant du blues?? 

Le blues créole de ces anonymes, déportés une fois encore, fuyant la répression Bonapartiste de 1802.

De la Guadeloupe aux Amériques, et plus spécialement en Louisiane, flotte encore le parfum d'un blues murmuré le soir à la veillée. Celui des héros oubliés, ou connus du cœur seul. Père, mère, sœur, oncle ou ami dont personne ne parlera jamais dans les livres mais qui a tout donné, en silence... Ainsi Louise Danae aieule de Pascal, affranchie en 1841 a  27 ans avec  ses trois enfants. 

Dèlgres c'est aussi cette mémoire retrouvée de chants et de danses mélangés aux larmes des autres pauvres types, perdus depuis longtemps à la Nouvelle-Orléans. Quand le blues devient rock !

Un son de poussière, de lutte et d'espoir.

Un tonneau de rhum gwada félé qui inonde le delta du Mississipi et qui soule tout le monde. Si bien que l‘africain, l‘indien, le petit blanc et tous les autres ne savent plus très bien sur quel pied danser; mais ils dansent! Le Blues rugueux des paumés de l'histoire... 

Et nous voilà, tous embarqués, clandestins de prestige, sur ce bateau libre, entre Pointe à Pitre et Congo Square, Lafayette et Basse Terre, filants sous les étoiles de la mer caraïbe...le temps d'un concert de Dèlgres...

“Vivre libre ou mourir!”

Agenda

Ven Sep 15 @19:00
RIO

Newsletter

VIDEO

FACEBOOK