rocktime

UNDERGANG

Samedi 24 janvier 2015, 22h00
Salle de l'Orangerie, Carmaux
Entrée Libre
Dans le cadre de La Caravane

 

Biographie

Après deux années passées au sein de LA PHAZE, UNDERGANG revient aux commandes, fort de quatre albums et d'une expérience scénique de plus de 10 ans en France et à l'étranger.

Repéré par le Printemps de Bourges et l'émission Tracks sur Arte, sorte d'OVNI de la scène electro-rock, toujours plus inspiré, puissant et novateur, UNDERGANG sort constamment des sentiers battus pour proposer une fusion des genres sans équivalent, qu'on ne peut ranger dans aucune case. Réconciliant les mordus de guitares rock avec les amateurs de sons digitaux, il parle à chacun, autant par sa créativité musicale que par son message humain. Un groupe à lui tout seul… Difficile de s'imaginer qu'une telle production est l'oeuvre d'un seul homme… sur album comme sur scène où il jongle d'une facilité déconcertante avec les instruments: chant, scratch, machines, guitare et batterie ! Un marathon musical pour ce one-man-band qui ne nous laisse aucune seconde de répit !

UNDERGANG revient donc en 2014 avec un nouvel album "Hang On", produit subtil d'un travail mûri, où les influences se mélangent au fil d'un réalisation ultra-efficace et nuancée. Du dubstep au post-rock, du hip-hop à la drum'n'bass, au trip hop au rock'n'roll, une fois de plus, cet opus est une ode à tous les courants musicaux qui ont marqué ces vingt dernières années, des plus old school aux plus modernes, le tout avec une production alliant brutalité et finesse. Il s'offre même le luxe de deux featuring avec Kamik, chanteuse originaire de Boston qui ramène du flow et de la douceur à cet album à l'efficacité imparable. C'est dans la cuisine d'UNDERGANG que Nine Inch Nails, Foreign Beggars, Archive, Beastie Boys, Noisia, Léo Ferré, Hendrix, Deftones et IAM sont passés au mixeur… A vous de goûter ce cocktail !

 

Chroniques

Une offensive qui attaque à l'estomac...
ROCK'N'FOLK avril 2014.

Enorme dans sa propension à créer des instrumentaux pour la scène...
OBSKURE MAG avril 2014.

Créatif et prolifique...un son puissant...
LONGUEUR D'ONDES fevrier 2014.

Un album fichtrement bien réalisé, sans concessions......
KR HOME-STUDIO mai 2014.

Incroyable découverte...
ROCKAWA avril 2014.

Valeur sûre de la scène électronique...
FANZ'YO mars 2014.

Autant de puissance que de précision...
IDEM avril 2014.

Une bombe électro-rock...
SORTIR mars 2014.

Undergang n'en fait qu'à sa tête et il le fait bien...
TOULOUSE MAG mars 2014.

Un brasier musical...
SLR fevrier 2014.

Un bijou aux rengaines colorées et enivrantes...
INTRAMUROS fevrier 2014.

L'investissement artistique est total...
LA GROSSE RADIO avril 2014.

Parfait compromis entre machines et instruments...
W-FENEC mai 2014.

Un mélange parfaitement maîtrisé...
APATHIE mars 2014.

Rien n'est de trop, tout est juste...
ROCK ADDICT avril 2014.

Titres étincelants, divins...
LA MINE mai 201

 

Live Report

La performance du Toulousain Undergang, homme à tout faire électronique, constitue, de toute évidence, l'un des temps forts du festival. Sa musique, tribale, impulsive, organique, verse autant dans le rock que dans la techno. Gros sons de basse, scratches énervés, chant radical, arrêts, ruptures, changements rythmiques. Undergang sollicite nos sens, libère nos énergies, pousse à la transe. Les corps s'animent, s'agitent, se secouent, dans un bain de lumières aux bleus ou rouges intenses, qui donne au chapiteau une dimension cosmique. Certain(e)s auraient voulu continuer


sur leur lancée et rester en orbite quelques heures de plus !
Elsa Songis, Longueur d'Ondes, Live Report festival Le son de l'air, mai 2006.

Encore un autre artiste toulousain qui fait son entrée sur scène. Voyant une batterie, des machines et une guitare je m’attendais à voir arriver au moins trois musiciens sur scène, mais à la place je ne voie qu’un seul musicien. Surprenant. Il commence par faire du son avec ses machines, puis chante sur une nappe electro, et soudain il enchaine avec la guitare électrique, puis la pose et se met derrière la batterie. Je viens de découvrir un véritable homme-orchestre ! Je reste scotchée devant l’hyperactivité de cet individu ! Il chante, scratch, sort une multitude de sons (Dubstep, Drum’n’bass, Rock, Hip-hop...), ne s’arrête jamais et je me dis qu’il va lui manquer des bras ! 

Ses enchaînements sont puissants et ne laisse aucune minute de répit aux spectateurs. Les corps s’animent, bougent avec tous les sens aux aguets dans une lumière rouge et bleu. J’assiste à un show acrobatique et unique.

 Undergang c’est la fusion entre un peu de Prodigy, un peu de Archive et un peu de Beasties Boys.Vers la fin du set, il est rejoint sur scène par deux potes, deux musiciens des groupes Naïve et Face B. Un mélange 100% toulousains détonant ! Undergang, c’est un véritable « gang » à lui tout seul !

Solenne Menuel, 2lives.fr, décembre 2014.

 

Site Internet     Facebook     YouTube

 


 

Agenda

Ven Nov 03 @19:32
Strange Enquete

Newsletter

La playlist du moment


PopUp MP3 Player (New Window)

VIDEO

FACEBOOK