rocktime

ERIC LAREINE CHANTE LEO FERRE

 Eric Lareine chante Léo Ferré

Samedi 25 Avril 2015, 21H00.

Salle de L'Orangerie, Carmaux
Tarif : 10€ en prévente, 12€ sur place.
Places assises.
Visite gratuite du Musée/Centre d'Art du Verre à 20h30.

(Places limitées, pensez à réserver !)

 Ticketnet     Digitick     Billetterie de la Scène Nationale d'Albi     Billetterie FNAC

Place également disponible à l'Office du Tourisme de Carmaux.

"Le nombre de fois où j’ai entendu ça.

 Tu me fais penser à Joe Cocker

                à Jacques Higelin, à Jacques Brel

                à Léo Ferré,

                tu chantes comme Léo Ferré,

                y’a quelque chose de Léo.

Il  y a deux ans de cela, quand le symphonique du conservatoire de Tarbes,

en la personne d’Alain Perpétue, m’a proposé un récital Ferré,

arrangements originaux de Ferré,

j’ai dit Yes et Thank You.

Depuis Laurent Carle a écrit la réduction pour piano et voix de ce répertoire,

et ça me transporte, ça me pousse tout autant, la faute à qui.

Je ne chante pas comme, je le chante lui.

Et tous les autres, Rimbaud, Verlaine, Aragon, Caussimon, qu’il me fait aimer."

 

                                                                                            Eric Lareine.

 

Biographie

Natif de Charleville Mézières, Eric Lareine suit sa famille au gré des déménagements successifs liés à l'activité de son père agent EDF.

 

Dans les années 1970, il cumule plusieurs petits boulots de soudeur ou peintre en lettres publicitaires, avant de tout lâcher pour former un groupe au début de la décennie suivante, en pleine ébullition du nouveau rock français. Il chante alors en anglais, s'inspirant de groupes comme Dr. Feelgood ou Inmates.

 

Au fil des tournées, le plus souvent dans les bars, Eric Lareine oriente son répertoire vers le français. En 1992 sort son premier album Plaisir d'Offrir, Joie de Recevoir, au verbe cru ou surréaliste. Il est suivi par L'Ampleur des Dégâts, fable sur la destinée de 15 à 100 ans sortie en 1994, puis J'Exagère, avec une reprise de Leonard Cohen (« Chance aux chansons » est l'adaptation de « Tower of Song »).

 

Eric Lareine dissous ensuite son groupe et participe à divers projets. Au tournant des années 2000, on le retrouve avec Loïc Lantoine et La Compagnie des Musiques à Ouïr dans un hommage à Georges Brassens, ou aux côtés du jazzman avant-gardiste Denis Badault. Au printemps 2010, il réapparait avec l'album Eric Lareine et Leurs Enfants, plébiscité par la presse.

 

Loïc Picaud

 

 

 

 

 

Agenda

Ven Nov 03 @19:32
Strange Enquete

Newsletter

La playlist du moment


PopUp MP3 Player (New Window)

VIDEO

FACEBOOK